Entretien et dépannage chaudières toutes marques Entretien et dépannage chaudières toutes marques

Actualites - Chauffagiste / Plombier

Qu’est-ce que la certification RGE et en quoi c’est utile ?

On entend souvent le terme de certification RGE dès lors que l’on se renseigne sur des travaux d’efficacité énergétique, notamment. De quoi s’agit-il ? Est-ce utile de faire appel à un artisan RGE ou d’être soi-même certifié ? Nos experts du réseau Chauffalia vous répondent à travers cet article dédié.

RGE : ça veut dire quoi ?

RGE signifie “Reconnu Garant de l’Environnement”. Mais de quoi parle-t-on ?

Un artisan RGE (ou une entreprise) a en fait passé une formation spécifique liée aux chantiers d’optimisation énergétique dans le secteur résidentiel. Cette formation, basée sur le volontariat, se solde par l’obtention d’une certification “RGE”, attribuée par l’Ademe notamment (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie).

Cela indique que le professionnel, le maître d’oeuvre ou bien l’entreprise en question est formé(e) à la réalisation de chantiers selon les dernières normes en vigueur et a une connaissance parfaite des performances et de l’impact environnemental des appareils de chauffage (dans le cas d’un chauffagiste RGE).

Les avantages d’un artisan certifié RGE

Comme dit précédemment, l’artisan (ou l’entreprise) certifié RGE dispose d’un savoir-faire très précis concernant les équipements de votre habitation. Aussi, la certification RGE n’est attribuée qu’à des entreprises ayant déjà réalisé des travaux similaires et donc possédant des références en la matière. Faire appel à un professionnel RGE pour vos travaux de chauffage vous assure donc un chantier réalisé dans les meilleures conditions.

Egalement, l’entreprise avant d’être formée aura dû attester de sa stabilité financière. Un gage d’assurance supplémentaire qui fait la différence, notamment lorsque vous investissez des milliers d’euros en rénovation et que vous souhaitez avoir confiance en votre artisan !

Pour finir, il est important de noter que faire appel à un artisan RGE est parfois obligatoire si vous souhaitez toucher des aides financières en remboursement partiel de votre chantier. C’est le cas notamment pour la prime énergie (dispositif CEE), l’éco-prêt à taux zéro ou encore pour certaines aides du programme “Habiter Mieux” de l’Anah. Ces aides sont attribuées lorsque vos travaux vous permettent de réaliser d’importantes économies d’énergie : le recours à un artisan RGE implique une réalisation sans impairs et donc des économies d’énergie au rendez-vous.

Bon à savoir !

Côté prix, le professionnel RGE pratique généralement des tarifs horaires ou au forfait similaires à un professionnel classique, ce qui en fait l’artisan à privilégier pour vos travaux. Il convient toutefois de faire établir plusieurs devis avant de vous lancer pour bénéficier du meilleur rapport qualité / prix possible.

Comment acquérir une certification RGE ?

Un professionnel certifié RGE dispose d’une meilleure reconnaissance de son savoir-faire. Il s’agit donc d’une valeur ajoutée considérable, également pour élargir son portefeuille client. Aujourd’hui, presque 3 000 certifications sont attribuées mensuellement, un nombre en constante augmentation. Mais comment faire concrètement pour être Reconnu Garant de l’Environnement ?

1 - Le choix de l’organisme de formation

L’artisan doit au préalable se rapprocher de l’organisme de formation de son choix, accrédité par le Comité Français d’Accréditation : Certibat, Qualibat, Céquami… Plusieurs spécialisations sont disponibles en fonction du secteur d’activité du professionnel : efficacité énergétique ou énergies renouvelables, notamment.

Par la suite, le professionnel devra sélectionner ses modules : installation de chauffe-eau solaire individuel, de pompe à chaleur en habitat individuel ou encore installation d’appareils de chauffage au bois indépendants ou hydrauliques… Ces différents modules correspondent à des “catégories” de formation. L’installation de pompes à chaleur aérothermiques correspond par exemple à une catégorie RGE 7 obtenable en suivant les modules Qualibat 8313 ou encore Qualifelec CVC PACC 1 MEE.

Notons qu’une entreprise peut choisir de former ses employés au complet ou bien seulement l’un de ceux-ci pour être certifiée. Il est généralement conseillé de former au moins deux de ses collaborateurs afin d’assurer la pérennité de la mention RGE sur le long terme.

2 - La constitution du dossier administratif

La formation en elle-même peut être entamée après transmission d’un dossier administratif. Celui-ci comprend notamment des preuves de bonne santé financière, des informations RH et juridiques, des attestations d’assurance… Tout cela sert à attester de la stabilité du professionnel ou de l’entreprise (et donc à assurer la sécurité des futurs clients lors d’un chantier), une condition sine qua none à l’obtention de la certification. Notons que l’entreprise doit également avoir réalisé a minima 2 chantiers liés à la rénovation énergétique en 4 ans pour pouvoir prétendre à la mention RGE.

3 - Le contrôle de réalisation et le renouvellement de la certification

A la fin de la formation, l’artisan reçoit sa certification. Il sera ensuite soumis à un contrôle de réalisation sur l’un de ses chantiers dans un délai de 2 ans.

Attention : la certification RGE n’est valable que 4 ans. Et oui : les évolutions liées au secteur de l’énergie peuvent être très rapides et le professionnel se doit de se tenir à la page. Le renouvellement de la certification RGE passe notamment par le contrôle de l’un de ses chantiers en cours.

Trouver un artisan RGE : la marche à suivre

Vous avez désormais une vue d’ensemble sur la certification RGE et ce qu’elle implique. Pour autant, il est parfois difficile de trouver le professionnel adéquat pour son chantier.

Sachez qu’une liste des professionnels RGE se trouve sur le site Faire.fr (service public d’information, anciennement “Rénovation Info Service”) et ce, en libre accès. Ceux-ci sont également répertoriés sur plusieurs sites privés et également sur le site des organismes de formation. Sur le site Qualibat par exemple, il vous est possible de vérifier la validité de la certification d’une entreprise en insérant sa raison sociale, son SIREN ou son SIRET. Vous pouvez également effectuer une recherche par emplacement géographique pour déterminer le nombre de professionnels RGE autour de chez vous.

Attention : vérifiez également que la certification RGE obtenue concerne bel et bien votre domaine de travaux (chauffage, électricité, isolation, énergies renouvelables…). Dans le cas contraire, cela invaliderait votre chantier dans le cadre de votre demande d’aides financières. Ce serait dommage.

Si vous souhaitez entamer des travaux de rénovation énergétique dans le domaine du chauffage, vous savez désormais vers qui vous tourner et comment procéder pour ce faire. A vous de jouer.

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.

Aujourd’hui, notre réseau dispose de sociétés prêtes à répondre à vos demandes et certifiées :

Design : Machinacom | Intégration : Hors-lignes | Mentions légales