Entretien et dépannage chaudières toutes marques Entretien et dépannage chaudières toutes marques

Actualites - Chauffagiste / Plombier

Pourquoi installer des radiateurs à inertie ?

Les dépenses de chauffage comptent parmi les plus importantes d’une habitation. Pour réduire vos coûts d’utilisation et votre facture énergétique annuelle, pourquoi ne pas remplacer vos vieux radiateurs par des modèles à inertie ?
Assez récents sur le marché, ceux-ci se révèlent être de vrais bijoux de performance. Comment fonctionnent-ils ?
Avez-vous vraiment intérêt à en installer chez vous et sous quelles conditions ?

Zoom sur les avantages du radiateur à inertie.

Un radiateur à inertie, c’est quoi ?

D’extérieur, le radiateur à inertie se présente en tous points comme le radiateur traditionnel. Son fonctionnement en revanche, diffère quelque peu et c’est bien là ce qui fait sa spécificité.

Sur le marché, il existe actuellement deux types de radiateurs à inertie :

  • Le radiateur à inertie fluide. Celui-ci dispose d’une résistance, plongée dans un liquide caloporteur (qui transporte la chaleur). Le plus souvent, il s’agira de glycol ou encore d’huile végétale. Une fois le radiateur allumé, le courant électrique est transformé en énergie calorifique. La chaleur présente dans le radiateur se transmet ensuite dans la pièce via rayonnement infrarouge grâce au corps de chauffe liquide.
  • Le radiateur à inertie sèche. Celui-ci ne contient pas de fluide caloporteur : la chaleur est ici transmise via le matériau réfractaire du radiateur (résistant aux fortes chaleurs). Le plus souvent, il s’agit de fonte, de céramique ou encore d’aluminium, de granit ou de pierre de lave. Il est important de signaler que la qualité du matériau du radiateur impacte pour beaucoup ses performances.

Chacun de ces modèles de radiateur à inertie ont la capacité de continuer à émettre de la chaleur dans la pièce même après qu’ils aient été éteints, grâce à l’accumulation de chaleur par le corps de chauffe (liquide ou solide).

Radiateur à inertie VS radiateur électrique traditionnel : quels avantages ?

Le radiateur électrique traditionnel est encore très largement utilisé dans les habitations françaises. Très abordable et peu encombrant, il est cependant rarement l’appareil le plus indiqué si l’on souhaite mettre l’accent sur les performances énergétiques. Au contraire, le rendement d’un radiateur à inertie atteint souvent les 100%. Et ce n’est pas tout ! Voici quelques-uns des avantages d’un modèle à chaleur douce :

  • Il permet la réalisation de jolies économies d’énergie. Et oui : puisque la chaleur continue d’être émise après l’extinction de l’appareil, la consommation électrique est réduite au minimum pour l’atteinte d’une qualité de chauffe pourtant équivalente à celle d’un radiateur classique. En moyenne, les économies d’énergie réalisables sont de l’ordre de 35 à 45%, dépendamment du modèle sélectionné, du mode de chauffage précédemment utilisé et aussi de l’isolation de l’habitation. Et oui : une mauvaise isolation peut réduire de moitié les économies d’énergie possiblement générées.
  • Il implique une amélioration du confort thermique de votre habitation. La pièce reste chaude plus longtemps et surtout, la température y est homogène sur le long terme.
  • Bien souvent, les radiateurs à inertie sont équipés d’options très précises de réglage de température ou bien de programmation, permettant une parfaite maîtrise de votre consommation. Selon les modèles, un détecteur de présence peut aussi enclencher le démarrage du radiateur à inertie.
  • Le radiateur à inertie n’assèche pas l’air ambiant contrairement aux modèles fonctionnant entièrement à convection, par exemple.

Notons que le radiateur à inertie a bien évidemment quelques inconvénients qu’il faut garder en tête avant de passer à l’achat. Celui-ci est plus lourd et plus encombrant qu’un radiateur classique, notamment pour les modèles à inertie sèche en fonte. Aussi, le temps de chauffe de cet appareil est un peu plus long que celui d’un radiateur classique. Enfin, le prix d’un radiateur à inertie sera en moyenne 25% plus élevé.

L’un dans l’autre, le radiateur à inertie se trouve quand même être la solution adéquate pour chauffer de façon homogène votre habitation tout en réduisant vos coûts à l’usage.

Quel modèle de radiateur à inertie choisir ?

Vous êtes convaincu(e) des avantages du radiateur à inertie mais ne savez pas quels critères doivent plus ou moins peser dans la balance ? Voici quelques pistes :

  • Le prix, bien évidemment. Evitez les radiateurs à inertie les moins chers : ce sont aussi ceux qui utilisent le plus d’énergie électrique.
  • Le matériau du radiateur à inertie. Plus le matériau est lourd, plus il est conducteur et offre donc une qualité de chauffe appréciable. Mais attention : le prix augmente bien entendu en conséquence.
  • La taille du radiateur à inertie. Sélectionnez-la en fonction de l’espace disponible mais n’oubliez pas que plus la surface du radiateur est grande, plus l’inertie est élevée (le corps de chauffe sera en mesure d’emmagasiner plus de chaleur).
  • La puissance du radiateur, exprimée le plus souvent en kWh. Celle-ci doit être un peu supérieure aux besoins de votre foyer, mais pas trop !

Bien sûr, le type de radiateur à inertie (fluide ou sèche) doit également représenter un critère central. Si le rendement de ces deux modèles est équivalent, le radiateur à inertie fluide conserve un peu moins bien la chaleur. Il est aussi moins onéreux.

A vous donc, de peser le pour et le contre des divers modèles ! Pour vous aider, n’hésitez pas à faire appel à un chauffagiste expérimenté qui vous aiguillera sur le meilleur choix en fonction des caractéristiques de votre logement.

Prix et installation d’un radiateur à inertie

Pour l’acquisition d’un radiateur à inertie ou à chaleur douce, vous devrez débourser en moyenne 300 à 500 €. Bien entendu, des modèles plus onéreux peuvent également être dénichés à des prix supérieurs à 1 000 € TTC. Il est bon de savoir qu’en passant par un chauffagiste pour l’achat de votre matériel, la TVA associée peut cependant être réduite au taux de 5,5 ou 10%, vous permettant ainsi de générer quelques économies au passage.

Vous détenez désormais la réponse à la question “Pourquoi installer des radiateurs à inertie ?”.
Si celle-ci vous a convaincu, il ne vous reste plus qu’à sélectionner le modèle de votre choix et à profiter de votre tout nouveau mode de chauffage performant ainsi que des économies qu’il engendre.

Contactez nous pour en savoir plus. Notre équipe est à votre disposition pour vous conseiller.
Cliquez ici

Aujourd’hui, notre réseau dispose de sociétés prêtes à répondre à vos demandes et certifiées :

Design : Machinacom | Intégration : Hors-lignes | Mentions légales