Entretien et dépannage chaudières toutes marques Entretien et dépannage chaudières toutes marques

Actualites - Chauffagiste / Plombier

Les appareils domestiques les plus coûteux en énergie

Votre facture d’énergie explose, et cela vous inquiète ? C’est bien normal. Comment alors, faire des économies sans entamer un chantier de rénovation énergétique ou entreprendre de changer tous vos équipements ? Sachez qu’il est assez simple de maîtriser vos consommations en identifiant les appareils les plus consommateurs en énergie. Justement, nous en parlons dans cet article.

Panorama des appareils domestiques les plus énergivores

Avant toute chose, notez que la consommation de vos appareils domestiques dépend de votre fréquence d’utilisation ainsi que de la puissance de l’appareil, exprimée en W (watt). En règle générale, 25% des dépenses énergétiques concernent les appareils ménagers (cuisine notamment), 15 à 18% concernent l’éclairage de votre habitation, et plus de 27% vos appareils de loisirs (télévision, console, ordinateur portable)... Partant de cela, vous pouvez d’ores et déjà avoir une vue d’ensemble sur vos postes de dépenses les plus importants. Mais voyons plus en détails de quoi il retourne.

Les appareils ménagers

Comme dit précédemment, les appareils ménagers sont parmi les plus énergivores de l’habitation. Toutefois, les affirmations suivantes devront être nuancées, la consommation d’un même équipement pouvant drastiquement varier selon sa classe énergétique.

  • Le réfrigérateur. Il consomme généralement entre 200 et 600 kWh à l’année. S’il est indispensable de le laisser branché, quelques conseils peuvent vous permettre de réduire sa consommation : laisser un espace avec le mur pour éviter la surchauffe ou éviter de stocker des aliments chauds au frigo. Lorsque c’est le cas, le réfrigérateur consomme davantage pour réduire la température intérieure. Enfin, réduire d’un degré la température de votre frigo permettrait de réaliser une économie d’énergie d’environ 5%.
  • Le congélateur indépendant. Vous souhaitez réduire la consommation énergétique de votre réfrigérateur ? Dans ce cas, pensez au dégivrage à intervalles réguliers. Pensez aussi à maintenir une température d’environ -18°C. Une température inférieure augmente la consommation de l’appareil.
  • Le micro-ondes. Pour une utilisation 1h par semaine à une puissance de 1 500 W, on estime la consommation annuelle du micro-ondes à 90 kWh.
  • Le lave-vaisselle, dont la puissance moyenne tourne autour de 1200 W. Selon votre usage de cet équipement, vous consommerez environ 300 kWh / an.
  • Le four. L’utilisation du four varie d’un foyer à l’autre. En estimant celle-ci à 1h30 / semaine, la consommation annuelle s’élèverait à 180 kWh / an environ. Ces estimations sont données pour un four d’une puissance moyenne de 2 000 à 2 500 W. Si vous envisagez de changer votre four, privilégiez un modèle à chaleur tournante, moins gourmand en énergie.
  • Les plaques chauffantes. La technologie à induction est la plus performante mais la plus énergivore ! Comptez environ 2 000 à 3 000 W de puissance, contre 1 000 à 2 000 pour les plaques vitrocéramiques. Pour éviter de trop consommer, pensez à couvrir vos casseroles / poêles quand vous cuisinez : cela génère une consommation électrique 4 fois moins élevée !

Notons que la machine à café, la bouilloire ou encore la hotte de votre cuisine sont consommatrices d’énergie, mais à plus faible dose : environ 33 kWh / an usages confondus. Pensez à débrancher votre machine à café lorsque vous ne l’utilisez pas pour faire des économies ! Côté bouilloire, un détartrage régulier empêche généralement l’appareil de sur-consommer inutilement.

Les luminaires

Saviez-vous que les lampes halogènes ont une consommation d’environ 500 kWh / an ? Autrement dit, vous avez tout intérêt à faire attention à ceux que vous choisissez si vous ne souhaitez pas faire exploser votre facture. Préférez des ampoules LED basse consommation, éteignez voire débranchez tous vos luminaires lorsque vous quittez la pièce. Et oui : les appareils éteints consomment encore de l’énergie s’ils restent branchés. Tout éteindre peut paraître laborieux de prime abord, mais après quelques jours, vous prendrez le coup de main. Et pour quels résultats… !

Les appareils de loisirs

  • La box TV / internet et la télévision. Il s’agit du plus grand poste de dépenses de votre salon ! Comptez environ 390 kWh / an cumulés, c’est-à-dire plus que votre réfrigérateur.
  • L’ordinateur. Un poste fixe consomme quasiment deux fois plus qu’un ordinateur portable sur une journée ! Aussi, préférez un ordinateur portable que vous chargerez quelques heures par jour. Côté chargeur, pour votre ordinateur comme pour votre téléphone, pas d’inquiétude : la consommation annuelle est estimée entre 1 et 2 kWh. Toutefois, la bonne pratique est de le débrancher lorsqu’aucun appareil n’est en charge.

Les appareils d’entretien

  • Aspirateur et fer à repasser. Le fer est le plus gros consommateur des deux ! Comptez 250 kWh / an en consommation régulière contre seulement 70 pour l’aspirateur.
  • La machine à laver. Selon sa classe énergétique, 1h équivaudrait à 1,3 kWh consommés. Pensez à utiliser le cycle “économique” de votre appareil, moins énergivore. La majorité des appareils en disposent d’ailleurs, comme le lave-vaisselle. Pensez également à laver à basse température.

Le chauffage

Bien entendu, vos appareils de chauffage consomment eux aussi énormément d’énergie. Sur l’année, cette consommation est estimée entre 1 000 et 1 5000 kWh pour vos radiateurs ou votre chauffe-eau. Quant au chauffage d’appoint, celui-ci a également un impact sur votre budget puisqu’il consommerait environ 180 kWh / an pour une utilisation de 30 minutes par jour. Ainsi, tous appareils confondus et pour les ménages en situation de précarité énergétique, le chauffage peut même représenter jusqu’à 55% de l’ensemble de vos dépenses ! Il est donc particulièrement important de sélectionner des appareils peu gourmands et un combustible au prix abordable : bois notamment.

Enfin, réaliser l’isolation de votre domicile peut permettre de réduire vos déperditions énergétiques de moitié. Votre confort thermique en est alors accru et vos dépenses divisées à 2. Notez que le toit et les murs sont en général les principales zones de déperditions. Parlez-en à votre artisan chauffagiste !

Finalement, chaque petit appareil électroménager pèse très vite sur votre facture énergétique. Pour maîtriser votre facture sans avoir à changer vos appareils, adoptez les bonnes pratiques énoncées ! A l’achat, préférez toujours les équipements affichant une consommation d’énergie réduite. Vous observerez ce critère sur l’échelle de “classe énergie”, les appareils “A” étant les plus performants. Ces appareils peuvent également être plus onéreux, mais vous générerez plus d’économies d’énergie par la suite. A vous de jouer !

Aujourd’hui, notre réseau dispose de sociétés prêtes à répondre à vos demandes et certifiées :

Design : Machinacom | Intégration : Hors-lignes | Mentions légales