Entretien et dépannage chaudières toutes marques Entretien et dépannage chaudières toutes marques

Actualites - Chauffagiste / Plombier

Comment entretenir votre plancher chauffant ?

A l’heure actuelle, le plancher chauffant est l’un des appareils de chauffage les moins coûteux en énergie. Il procure également un confort thermique appréciable du fait de l’homogénéité de la chaleur diffusée par le sol. Mais comment bien entretenir un plancher chauffant pour vous assurer son bon fonctionnement sur les années ? C’est la thématique que nous allons aborder.

Le fonctionnement du plancher chauffant, en bref

Vous souhaitez en savoir plus sur la constitution du plancher chauffant pour l’entretenir au mieux ?
C’est bien normal. En fait, le plancher chauffant est un émetteur à chaleur “douce”, plutôt respectueux de l’environnement. Il se décline en modèle “à eau” (ou hydraulique) et en modèle électrique. Bien entendu, l’entretien diffère alors.

  • Le plancher chauffant électrique. L’installation du plancher chauffant électrique se fait par déroulement de câbles chauffants. Il doit être connecté sur secteur et ne nécessite pas de circuit de chauffage central. Ici, les câbles chauffants électriques sont protégés par des gaines plus ou moins épaisses. De la sorte, aucun entretien ultérieur n’est vraisemblablement à prévoir. En cas de problème décelé dans l’installation, l’intervention d’un professionnel est indispensable. Il s’agira parfois seulement d’accéder à la boîte de connexion pour vérifier l’état des raccordements. Dans le pire des cas, une révision de l’ensemble de l’installation pourra être préconisée : un chantier d’ampleur rarement nécessaire.
  • Le plancher chauffant hydraulique. Ici, les tuyaux remplis d’eau remplacent les câbles électriques chauffants. L’eau contenue dans les tuyaux se réchauffe et constitue la base pour une bonne diffusion de la chaleur. L’avantage du plancher chauffant hydraulique, c’est qu’il est plus économe en énergie par rapport à son homologue électrique. Toutefois, l’entretien est plus important.

Dans les deux cas, les câbles ou bien les tuyaux hydrauliques permettent une répartition de la chaleur jusqu’à 2m au-dessus de la chape de béton / mortier. Celle-ci joue le rôle de diffuseur.

Entretenir un plancher chauffant hydraulique : comment faire ?

Comme évoqué précédemment, le plancher chauffant électrique ne nécessite pas d’entretien régulier. Toutefois, son homologue hydraulique doit faire l’objet d’un intérêt particulier, ceci étant notamment lié à l’association du plancher avec le circuit de chauffage central. Un bon entretien de ce dernier est bien évidemment indispensable pour maintenir le bon fonctionnement de l’ensemble de l’installation. Mais comment procéder ? Voilà ce qu’il faut savoir.

Plancher chauffant : un entretien chaudière / PAC en amont

C’est la première étape pour entretenir votre plancher chauffant à eau. Côté chaudière, une visite d’entretien annuelle doit être programmée. Celle-ci est d’ailleurs incluse dans le contrat d’entretien souscrit à l’achat de la chaudière. Aussi, un ramonage annuel est recommandé. Celui-ci permet de décrasser les conduits d’évacuation des fumées et de vérifier leur étanchéité. Pour ce qui est des pompes à chaleur, l’entretien diffère selon leur type, mais consiste généralement en un dépoussiérage des bouches de soufflage ainsi qu’un changement du fluide caloporteur tous les 5 ans environ. Pour plus d’informations sur à ce sujet, nous vous invitons à consulter notre article dédié à l’entretien des chaudières et des PAC.

Le désembouage du plancher chauffant

Entretenir votre plancher chauffant, cela passe aussi par une étape appelée “désembouage”. En fait, il est possible de désembouer un grand nombre d’appareils de chauffage, traditionnels ou non tels que les radiateurs à eau (tous les 7 à 10 ans). Le désembouage consiste en fait à déboucher les conduits d’eau de manière régulière pour éviter que ceux-ci ne s’encrassent voire ne se colmatent. Et oui : il est très difficile de déboucher un tuyau hydraulique entièrement colmaté : mieux vaut prendre les devants pour assurer un rendement optimal de votre système de chauffage.

Le désembouage de votre plancher chauffant doit être effectué tous les 5 à 7 ans en règle générale et si possible par un professionnel. Un contrôle plus fréquent peut également être effectué si vous sentez diminuer votre confort thermique (constatation de zones “froides”) ou que vous entendez des “gargouillis” au niveau de la chaudière. Cela peut être le signe d’un embouage précoce causé par un pH de l’eau mal équilibré ou la présence d’oxygène dans le réseau.

Désembouage physique ou chimique de l’installation ?

Le désembouage de vos conduits peut prendre 1 à 7 jours selon le procédé employé. Le désembouage physique consiste à envoyer un mélange d’eau et d’air pulsé dans les tuyaux. L’encrassement se décolle du fait de la pression. Un rinçage en boucle est effectué pour éliminer l’ensemble des dépôts. A la place de l’eau, un réactif chimique liquide peut être employé : c’est ce que l’on appelle le désembouage chimique. ici, les particules sont mises en suspension dans l’eau puis sont évacuées lors de l’opération de vidange et de rinçage en boucle.

Suite au désembouage (et quel que soit son type), un produit anti-corrosif est injecté dans le circuit et une purge de l’air est effectuée. L’ensemble de l’opération coûte en général autour de 500 € : un investissement élevé mais rapidement rentabilisé.

Devez-vous purger votre plancher chauffant ?

Purger votre circuit de chauffage chauffant, c’est évacuer l’air présent dans le circuit. Et oui : la présence d’oxygène dans l’eau peut finir par abîmer le circuit en empêchant l’eau de se répartir uniformément. Le fonctionnement est alors ralenti et votre chaudière (ou pompe à chaleur) surconsomme en compensation. Pour ce qui est du plancher chauffant, vous avez de la chance ! La purge est effectuée automatiquement par le collecteur du plancher, installé à chaque étage de l’habitation. Celui-ci a pour rôle de réguler l’arrivée et le retour de l’eau chaude dans le circuit. Il se compose entre autres d’un pot de terminaison de purge et de vidange ! De ce fait, pas d’entretien à prévoir de ce côté là.

Vous l’aurez compris : si vous souhaitez éviter d’entretenir votre plancher chauffant, privilégiez un modèle électrique !
Le plancher chauffant hydraulique est toutefois plus économique et respectueux de l’environnement.
Sur quoi va se porter votre choix ?


Contactez nous, et nos conseillers pourront vous accompagner dans votre choix.

Aujourd’hui, notre réseau dispose de sociétés prêtes à répondre à vos demandes et certifiées :

Design : Machinacom | Intégration : Hors-lignes | Mentions légales