Entretien et dépannage chaudières toutes marques Entretien et dépannage chaudières toutes marques

Actualites - Chauffagiste / Plombier

Comment choisir un chauffage d’appoint ?

Vous souhaitez installer un chauffage d’appoint à votre domicile mais ne savez pas vers quel équipement vous tourner ? Dans cet article, nous faisons le récapitulatif des différents types de chauffage d’appoint, sur leur prix et leur fonctionnement. De quoi faire un choix en toute sérénité !

Un chauffage d’appoint, c’est quoi ?

Le chauffage d’appoint est un équipement de chauffage complémentaire à votre système de chauffage traditionnel. Il intervient seulement pour combler vos besoins énergétiques lorsque les capacités maximum de votre mode de chauffage actuel sont atteintes. Un chauffage d’appoint peut aussi être utilisé dans une pièce très rarement utilisée (un garage, une salle de bains actuellement en rénovation…) ou de manière temporaire lorsque votre famille s’agrandit ou reçoit. En général, le chauffage d’appoint est de taille assez réduite. Il se branche sur secteur et peut être déplacé facilement entre une pièce et l’autre. Parfois, le chauffage d’appoint peut aussi utiliser le bois ou le gaz comme combustible principal en lieu et place de l’électricité.

Un chauffage d’appoint, combien ça coûte ?

Du fait de son caractère occasionnel, le chauffage d’appoint est très peu cher : à partir de 15 à 20 € seulement pour des modèles de convecteur électrique soufflant. Bien entendu, il s’agit de l’entrée de gamme : vous en trouverez à tous les prix à partir de cette base. Le prix dépend en grande partie de la taille et donc de la puissance du chauffage, mais également de ses fonctionnalités et de sa consommation. Comptez jusqu’à 500 € pour les appareils de chauffage d’appoint les plus performants.

Comment sélectionner le bon chauffage d’appoint ?

Sélectionner un chauffage d’appoint n’est pas une mince affaire : les possibilités sont nombreuses ! Il est tentant de se diriger vers les moins chers d’entre eux, procurant une bonne chauffe. Toutefois, est-ce vraiment recommandé ? Voici quelques critères sur lesquels vous devriez baser votre choix pour trouver le chauffage d’appoint qui vous correspond vraiment :

  • La consommation énergétique. Les appareils de chauffage d’appoint peuvent rapidement venir peser sur votre facture énergétique si vous les utilisez fréquemment. Bien entendu, les appareils électriques seront les plus énergivores, secondés par les appareils au gaz puis au bois. Comptez environ 0,15 € / kWh pour l’électricité et 0,10 € / kWh pour le gaz, à l’heure actuelle.
  • Le type de chauffage. En règle générale, les appareils d’appoint au gaz offrent un confort thermique supérieur sur les longs moments de chauffe, tandis que les chauffages d’appoint électriques proposent une chauffe quasiment instantanée mais une inertie très faible. Choisissez selon vos préférences !
  • La surface à chauffer VS la puissance de l’appareil. S’agit-il d’un salon ? D’une petite salle de bains ? En fonction de la superficie, choisissez la puissance de votre chauffage d’appoint. Un appareil de puissance moyenne est en général équivalent à 100 W / m². Les modèles les plus performants peuvent offrir une puissance allant jusqu’à 4 500 W environ. Pour une pièce de 10 à 12 m², un chauffage d’appoint à 1 000 W est idéal.
  • La technologie de l’appareil de chauffage d’appoint. Si les entrées de gamme du chauffage d’appoint sont de petits appareils très simples et pas forcément économiques, vous pouvez également trouver des modèles plus performants : système de sécurité lié à l’oxygène de l’air, différentes positions de chauffe, minuterie, protection anti-surchauffe…

Quelques exemples de chauffages d’appoint pour votre habitation

Ayant passé en revue les critères précédents, vous avez maintenant une meilleure idée du chauffage d’appoint qu’il vous faut ? Parfait. Dans ce cas, il ne vous reste plus qu’à orienter votre choix vers l’un des équipements ci-après.

  • Le radiateur soufflant traditionnel ou en céramique. Il est généralement l’équipement auquel on pense le plus en matière de chauffage d’appoint. Le radiateur soufflant fonctionne généralement sur secteur. Il est pratique du fait d’une très rapide montée de chaleur. Toutefois, il est assez bruyant et fait partie des appareils les plus énergivores ! Ainsi, si à l’achat ce choix vous paraît idéal, il se peut que vous ne révisiez votre avis une fois votre facture d’électricité reçue… Si le radiateur soufflant vous convient vraiment, opter pour un modèle céramique peut être une bonne solution : la diffusion de la chaleur est généralement plus homogène et le prix toujours abordable.
  • Le panneau rayonnant mobile. Souvent équipé d’un écran digital et d’un thermostat, le panneau rayonnant mobile est l’un des plus performants du marché. La chaleur qu’il diffuse est homogène et douce et il est équipé d’une résistance électrique. Attention : celui-ci consomme également beaucoup d’énergie !
  • Le radiateur “bain d’huile”. Qu’est-ce que c’est ? En fait, ce type de chauffage d’appoint est un radiateur à inertie : il redistribue la chaleur accumulée dans la pièce même lorsque la résistance est éteinte. Résultat : vous consommez moins, pour un confort thermique similaire voire amélioré ! De ce fait, ce chauffage d’appoint se situe parmi les plus performants du marché. Il est à privilégier dans les chambres, puisqu’il n’assèche pas vraiment l’air ambiant.
  • Le chauffage au gaz. Peu répandu, le chauffage d’appoint au gaz fonctionne tout simplement grâce à la présence d’une bouteille de gaz dans le corps du chauffage (non visible). Il est le plus fréquemment “à infrableu” en référence à la flamme bleue de la combustion, tout simplement. Mais le chauffage d’appoint au gaz peut également être à rayonnement ou à infrarouge (rayonnement et convection). Dans tous les cas, veillez à ce que l’appareil respecte les normes et labels européens en matière de sécurité, notamment la NF 449 Gaz. Côté prix, comptez généralement entre 80 et 300 €. Note : le chauffage d’appoint au gaz peut être déplacé du fait de petites roues (dans la plupart des cas), mais est assez difficile à manipuler à cause du poids des bouteilles de gaz notamment.

Le poêle à bois. Celui-ci peut-être utilisé comme chauffage principal, mais également en tant qu’équipement d’appoint. Onéreux à l’achat, le poêle à bois est ensuite relativement économique du fait du prix du bois en lui-même. Celui-ci est inséré dans l’insert du poêle sous forme de granulés ou de pellets.

Vous avez encore un doute quant à l’appareil d’appoint à sélectionner ?
Pas de panique ! Votre artisan chauffagiste Chauffalia vous aiguillera vers la solution la mieux adaptée en fonction de votre profil de consommation et des caractéristiques de chaque équipement en elles-mêmes.

Contactez-nous !

Aujourd’hui, notre réseau dispose de sociétés prêtes à répondre à vos demandes et certifiées :

Design : Machinacom | Intégration : Hors-lignes | Mentions légales