Entretien et dépannage chaudières toutes marques Entretien et dépannage chaudières toutes marques

Actualites - Chauffagiste / Plombier

Changement de chaudière : les modèles les plus performants

La chaudière reste encore aujourd’hui l’un des équipements de chauffage les plus appréciés des français. Peu onéreuse et procurant un excellent confort de chauffe, elle revêt en effet un certain nombre d’avantages. Et pour satisfaire au plus grand nombre, des modèles de chaudières de plus en plus innovants ont vu le jour. Quels sont-ils ? Quelle chaudière installer en remplacement de votre mode de chauffage actuel ? Ci-dessous, le point.

Sur quels critères choisir une chaudière ?

Avant toute chose, clarifions quels critères doivent impacter votre choix de chaudière.

● Les besoins réels de votre habitation en chauffage et / ou eau chaude sanitaire. Sur-estimés, vous risquez de dépenser beaucoup plus d’argent que nécessaire à l’acquisition de votre chaudière et de minimiser vos économies d’énergie, aussi performante la chaudière soit-elle. A ce stade, prenez en compte vos consommations actuelles mais également vos projets futurs (agrandissement prochain de la famille ou bien de votre superficie habitable…).

● Le caractère écologique ou non de la chaudière. Repérez pour cela son classement sur l’étiquette de performance énergétique. Celle-ci intègre des données très utiles sur le taux d’émission de polluants de votre chaudière mais aussi son degré de nuisances sonores, par exemple.

● L’énergie utilisée : électricité, gaz, fioul, biomasse ? Selon l’énergie utilisée, la chaudière sera plus ou moins performante mais également plus ou moins économe en utilisation. A l’heure actuelle, l’énergie biomasse reste la moins onéreuse.

● Son prix à l’achat, mais également le prix de pose de votre chaudière et le coût relatif à son entretien. Un contrat d’entretien annuel peut par exemple être souscrit pour un prix avoisinant les 150 € annuels.

● L’espace disponible dans votre logement, la présence et l’état de votre conduit d’évacuation des fumées. Il est possible que vous deviez au besoin vous orienter vers un modèle mural de taille réduite.

● Le caractère récent ou non de la chaudière. Les modèles les plus récents sont en règle générale les plus performants car ils intègrent des fonctionnalités qui n’existaient pas il y a encore 10 ans.

● Critère bonus : l’isolation de votre habitation. Loin d’être anodin, ce critère doit au contraire peser pour beaucoup dans la balance. Rien ne sert de vous orienter vers une chaudière de très grande qualité si la chaleur accumulée dans l’habitation s’échappe en partie par votre toiture, votre sol, vos murs ou vos fenêtres. Effectuer un bilan “isolation” de votre habitation avant l’installation d’une nouvelle chaudière est un indispensable pour bénéficier du meilleur confort thermique. En cas de doute, n’hésitez pas à poser vos questions à un chauffagiste qui vous conseillera sur cette variable.

A présent, passons en revue trois des modèles de chaudières les plus performants.

La chaudière basse température

Ici, l’eau du circuit est chauffée en général à 40°C contre 90°C pour une chaudière classique. Les fumées sortantes ont ainsi une température maximale de 120°C environ contre 300°C d’ordinaire. Le confort thermique qui en résulte n’est en rien atténué mais le rendement de la chaudière est quant à lui nettement supérieur. Cela implique une consommation en énergie réduite, donc des économies d’énergie réalisables dès son installation. Côté prix, la chaudière basse température est l’une des plus abordables du marché. Elle est cependant en voie de disparition !

Chaudière basse température : bientôt la fin ?

Et oui : les chaudières basse température dont le taux de NOx (oxydes d’azote néfastes issus de la combustion du gaz) dépasse les 56m/kWh sont désormais interdites car consommant trop d’énergie. Elles ne répondent plus aux exigences de la Directive Européenne Ecoconception. Il y a fort à parier que l’ensemble de ces chaudières subiront le même sort d’ici à plusieurs années.

Ainsi, si vous souhaitez vous orienter vers ce type de chaudière, privilégiez à tout prix les modèles les plus récents ! Sinon, l’alternative la plus fiable reste l’installation d’une chaudière à condensation.

La chaudière à condensation

La chaudière à condensation est à l’heure actuelle l’une des favorites en rénovation comme en construction. Sa spécificité ? A chaque combustion, son système utilise les calories contenues dans les fumées latentes de la combustion pour produire encore plus de chaleur. Résultat ? Moins d’énergie consommée pour une qualité de chauffe incomparable. Le rendement d’une chaudière à condensation est excellent : proche des 110% pour les modèles les plus performants !

Son installation, aussi, est très simple. Peu encombrante, cette chaudière s’installe comme toute chaudière classique et ne demande qu’un entretien réduit.

Côté prix, c’est là que le bât blesse. Ajoutez généralement 30% de plus au prix d’une chaudière classique. Cet investissement est cependant rapidement amorti, en 5 à 6 ans seulement.

La chaudière à micro-cogénération

La chaudière à micro cogénération est composée d’un moteur combiné avec un système à condensation. Ainsi, ce modèle réutilise l’énergie restante issue de chaque combustion pour alimenter ses autres secteurs : électricité et eau chaude sanitaire ! En règle générale, cette chaudière peut permettre de répondre à environ 80% des besoins en électricité de l’habitation et 100% de ses besoins en chaleur.

En cas d’électricité produite en sus, la revente au réseau est tout à fait possible dans le cas où vous avez souscrit un contrat d’obligation d’achat.

Installation et prix d’une chaudière micro-cogénération

Son installation est relativement simple : en pose murale ou au sol, raccordée au système de chauffage central mais également au tableau électrique. Elle peut être raccordée avec tous types d’émetteurs de chaleur. Cependant, tout comme pour le modèle à condensation, privilégier des émetteurs à chaleur douce vous permettra d’augmenter vos économies d’énergie.

Sa consommation en gaz est un peu supérieure à celle d’une chaudière à condensation mais le prix de cette consommation est rapidement compensé par les économies liées à la production d’électricité. Ainsi, ce système est l’un des plus performants du marché. Mais attention au prix ! On l’estime entre 10 000 et 20 000 € TTC selon le professionnel auquel vous faites appel et les diverses aides financières qu’il vous est possible de percevoir pour son installation.

Ces chaudières dites “nouvelle génération” revêtent chacune des avantages considérables, alors pour orienter votre choix, faites confiance à votre chauffagiste !

Contactez nos spécialistes.

Aujourd’hui, notre réseau dispose de sociétés prêtes à répondre à vos demandes et certifiées :

Design : Machinacom | Intégration : Hors-lignes | Mentions légales